Choisir…

Pierre après pierre
Pierre après pierre

L’espoir et l’espérance ne sont pas des amis fiables, ce ne sont pas des amis sages. L’espoir est pour certains une peur qui a mal tourné, pour d’autres une forme d’ignorance. Espérez-vous ce que vous savez déjà ? ce que vous avez déjà ? Espérer c’est souvent rester assis dans un fauteuil très doux, une berceuse, dans lequel on peut s’assoupir, passer à côté de la vie, du présent. La sagesse, la saveur de vivre, c’est d’agir sur ce qui dépend de soi et accepter le reste – c’est un peu la prière de la sérénité.

Agir sur ce qui dépend de soi, aimer, prendre soin de ceux qu’on aime, prendre soin de soi, apprendre ce qu’on ne sait pas, vivre avec le nécessaire, agir en conformité avec ce qu’on est. Croire en ses rêves pour y puiser l’énergie de devenir vibrant, humain, ouvert, c’est cela aussi jouir de la vie à chaque pulsation du monde.

L’important c’est de commencer par choisir ses priorités de vie, non négociables, ensuite ajouter celles qui sont moins cruciales, après, il reste toujours du temps pour prendre un thé ou un café avec ses amis.

J’essaie de construire ma vie, mon chemin, pierre après pierre, doute après doute, tendresse après tendresse, peur après peur, joie après joie.