Pars sur le chemin

Tourbière de Lalo, décembre 2007
Tourbières de Lajo en margeride, Lozère, décembre 2007

Nous devons nous y habituer : aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n’y a pas de signalisation.
Ernest Hemingway

Publicités

3 réflexions sur “Pars sur le chemin

  1. Pire nos pieds prennent des chemins de traverse sans qu’on s’en aperçoive… Souvent quand nous croyons être devant un choix de route, cela fait déjà longtemps que nous avons quitté la voie habituelle.

  2. Moukmouk) tu me fais penser à cette chanson d’Angelo Branduardi
    Danse la, la vie qui t’aime
    au rythme du monde qui va
    Oublie les mots qui t’enchaînent
    Va où le vent te mène, va.

  3. J’aime bien comme la phrase et l’image se répondent, ça incite à se poser des questions, regarder un peu derrière…puis devant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s