Déconnectée

Toujours plus haut vers le ciel, Aube, octobre 2008
Toujours plus haut vers le ciel, Aube, octobre 2008

Quelques jours sans connexion Internet, histoire de retrouver le goût d’avant, l’écran qui reste noir. L’envie de se recentrer sur l’essentiel. Envie de direct plus que de la médiation des mots, envie d’être en prise avec la vie comme ma nièce sur son mur d’escalade. Chercher ses prises, s’appuyer sur les jambes, les meilleures racines vers le ciel, pour ne pas s’épuiser à tirer sur les bras, à s’époumoner, s’étouffer. Faire confiance à ses pieds, le chemin est toujours sous nos pieds même quand la tête regarde le ciel infini pour respirer le soleil.

« Le poème est ascension furieuse ; la poésie, le jeu des berges arides »  in Feuillets d’Hypnos de René Char

Publicités

Une réflexion sur “Déconnectée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s