Le rat du cerisier

Je ne me lasse pas d’entendre le bruit de scie de ses dents sur les noisettes enterrées au pied de ce cerisier. Il les tranche nettes, en deux coques égales et dévore l’amande. Il nettoie aussi les cerises pas mures qui tombent pour récuperer la micro-amande bien caché dans le coeur du noyau.

Cela manque de prédateurs dans le quartier parce que franchement approcher un écureuil à trois mètres sans qu’il s’inquiète, c’est très étonnant ! Ou alors c’est qu’il était franchement affamé…

Ecureuil, Blois (Loire & Cher), mai 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s