Cela résume tellement bien !

Sur son blog Pierre Rahbi écrit :  » Ne pouvant produire sans épuiser, détruire et polluer, le modèle dominant contient en fait les germes de sa propre destruction et nécessite d’urgence des alternatives fondées sur la dynamique du Vivant « .

C’est tellement vrai !

Petit tour au marché de la place des fêtes ce matin à regarder ce qui provenait des jardins de France, et bien c’est drôlement mince. Parfois des choux, parfois des brocolis, les poires, à coup sûr les pommes de terre ou de l’air, les oignons, les échalotes, le persil, le thym, les carottes, les navets, la mâche, la roquette, les bettes raves ou en feuilles, le céleri rave. Pour le reste, Espagne, Italie, Hollande, Maroc, Afrique du sud, Amérique du sud. Un peu trop de CO2 là dedans à mon goût.

J’ai descendu la montagne de Belleville doucement pas vite, il faisait beau soleil et doux, et ce matin les parisiens marchaient d’un pas tranquille. C’était délicieux et je me sens tellement privilégiée de vivre sur un sol qui ne tremble pas, où je peux boire et manger sereinement.

Le témoignage de l’écrivain Dany Laférière sur le séisme haïtien dans  le Monde est troublant. A lire !

Publicités

3 réflexions sur “Cela résume tellement bien !

  1. Que font les associations de consommateurs ??? Comme les français sont un peu moutonniers, qu’elles prêchent le boycott (tiens un mot anglais…).
    Personne n’est obligé d’acheter des cerises à Noël

  2. Thor, bienvenue ici.
    Je crois que c’est une responsabilité politique et citoyenne. Une assoc de consommateurs, ce sont d’abord des personnes, vous et moi… Et c’est cela qui compte. Parce que quand je vois ce que l’industrie du vêtement fait cette année en remettant de la vraie fourrure sur les cols et les capuches, je suis découragée.

  3. Justement, la source de la destruction est dans ces immenses réseaux qui nous apportent l’eau, la nourriture, l’énergie, les communications dans nos villes. Ces réseaux sont si grands et si fragiles qu’inévitablement, ils s’écrouleront.

    Toutes les grandes cités du passé sont mortes à cause de ces réseaux, sous leurs propre poids. Il y a peut-être maintenant une cité planétaire qui connaitra forcément le même sort.

    Mais comment survivre ? comment manger sans ces réseaux ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s