Sur les pas de Marco Polo

La salle est pleine et bruisse de bruits très doux, trois générations sont parfois venues ensemble. Tout le monde admire le lieu inusuel, un peu intimidant. Le théâtre du conservatoire national supérieur des arts dramatiques dans le 9 e arrondissement. Il a été refait, il n’est pas clinquant du tout avec ses peintures sans une goutte d’or. Je regarde les portraits de compositeurs, certains ne m’évoquent pas grand chose. La salle est toute colorée et cela fait plaisir.

Dans la loge où je suis installée se glisse une femme toute menue au métier qui sonne étrange. Elle est posturologue et me demande si je suis professeur (bon j’ai l’habitude on me pose la question souvent, à croire que j’ai raté ma vocation). Non, non, je suis tante d’une des danseuses du jour. Et je n’ai aucune idée de ce que je suis venue voir. Nous sourions et commençons à papoter. Je me dis que je la ferai peut être intervenir un jour dans un stage de management, ce qu’elle dit sur le corps me parait très intéressant comme détour pédagogique

Soudain apparait sur scène un grand géant qui par son seul bonsoir éteint d’une seul souffle tous les pépiements. la salle est suspendue à ses lèvres. Il explique le plaisir qu’il a d’être là, il remercie toutes les personnes qui ont rendu cela possible. Et les trois professeures de danse. Il est tellement sur d’être connu de toute l’assistance qu’il en oublie de se présenter… C’est touchant. Mais il oublie les enfants. Ah oui c’est vrai, nous sommes en France, c’est normal de bosser sang et haut et de produire un spectacle. Bon ce sera la seule fausse note de la soirée.

21 tableaux s’enchainent pendant une heure trente à un rythme très élevé. 21 bijoux visuels et musicaux. 21 groupes d’enfants issus de classes ou morceaux de classe du conservatoire du XiX se produisent ce soir. Ils ont entre 6 mois et 12 ans de danse dans le corps. Ce soir ils sont ensemble et c’est de toute beauté.

21 tableaux qui enchainent danse classique et danse contemporaine, juniors et seniors de la danse, grand groupes et petits groupes, quelques solistes parfois aussi traversent al scène pour contenir, à leur façon, le livre des merveilles de Marco Polo.

Tout est là, les bateaux, la mer, le désert, les découvertes merveilleuses et les fêtes orientales. Même une scène en prison. Ce tableau là est joué par huit grandes adolescente dans un style très contemporain et très convaincant. Il dit bien la souffrance du corps, la privation, l’enfermement en soi même.

Plus tard ma nièce éclot d’une grosse chenille blanche. Elle apparait tout de vert vêtu avec ses petites ailes de soie blanche, elle nous raconte avec ses comparses la route de la soie. C’est léger délicat, tout tendre et plein de trouvailles.

Le spectacle se termine sur les fêtes impériales. Non pardon, il se termine par la montée sur scène de tous les enfants. Les plus enthousiastes sont les petits cavaliers mongols. Ils ont 5 ou 6 ans et sont tellement heureux de courir en rugissant pour grimper sur scène.

La scène est pleine à craquer d’enfants aux yeux allumés de bonheur qui manifestent bruyamment leur joie, leur bonheur d’avoir réalisé cet exploit ensemble. Ils ont courageusement donné deux représentations. Ils sont là depuis 12h30, il est 21 heures… Ils sont certainement exténués mais cela ne parait pas. Ce que nous offrent ces 226 enfants comme dernier cadeau c’est une joie brute et profonde, profondément contagieuse.  Mes mains sont rouges d’avoir applaudi encore et encore. Nous sommes debout. Personne n’a envie de partir.

Publicités

3 réflexions sur “Sur les pas de Marco Polo

  1. Que de souvenirs… J’en ai tant vu de ces spectacles des premiers pas sur une scène de ma fille, jusqu’à ce que ce soit elle qui fasse la chorégraphie de son école. Je me souviens entre autre d’un Roméo et Juliette très différent, d’un Carmina Burana quand même adapté pour les petits où le poulet prenait plus de place que les jeux amoureux. Mais c’est quand même ce qui a décidé de sa carrière de chorégraphe, loin du ballet mais tout pour la danse.

    Et voilà qu’elle fait maintenant des danseuses.

  2. Tili & Moukmouk, Oui les spectacles d’enfant et de danse c’est magique. Cela m’a replongée dans des souvenirs émouvants aussi.
    Quand est-ce qu’elle vient en France faire un spectacle Julie ?????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s