Trois bonbons

Mardi soir dans ma boite à lettres, trois bonbons à savourer pour les vacances :

Apprendre de son expérience de Bruno Bourassa, Fernand Serre et Dennis Ross qui est un livre qui parle des démarches de réflexion sur l’expérience pour favoriser l’apprentissage. La méthode développée par ces trois auteurs canadiens permet de réfléchir sur ses modèles d’action, réfléchir à ses stratégies mais aussi ses intentions et ses représentations. Un outil sur le chemin de sérénité professionnelle.

L’interaction professionnelle de Yves Saint-Arnaud. Encore un auteur canadien que j’ai découvert via Adrien Payette et le co développement professionnel. Ici il s’agit du lien entre efficacité et coopération. Il est aussi question d’intention et de lien entre compétence disciplinaire et compétence relationnelle.

Et je gardais le meilleur pour la fin Le management en archipel (crises, tabous et non-dits dans les organisations) de Bruno Bouchard, Vincent Clavez et Allain Joly – deux canadiens sur trois… Ce petit livre est une occasion de voyager dans les monde connus et méconnus de la gestion des organisations à travers la méthode des incidents critiques qui est une approche pédagogique que je trouve fantastique. Il y sera donc question de conflit, de pouvoir, de déviance, d’émotion, de crise et autres sujets rarement abordés en formation… mais tellement présents dans la vie professionnelle !

Publicités

3 réflexions sur “Trois bonbons

  1. Bonnes vacances gourmandes alors !

    « Professionnel » est un mot qui me fait frémir, actuellement…Tiens hier je lisais Kerouac – le réjouissant pour mes neurones – et il me disait :

    Le meilleur boulot que j’aie jamais eu, c’était dans le Connecticut. Comme vous allez l’apprendre à l’instant, je n’aime pas travailler ou, pour être plus proche de la vérité, je n’aime pas abandonner les heures et les minutes de ma vie à qui que ce soit, et encore moins à un vieux réac d’employeur. Je préfère l’idée de disposer de toutes mes heures pour moi : manger une glace, voir un film, dormir sur mon sofa, chanter dans la salle de bains, étudier les forêts, s’amuser avec une fille, jouer paresseusement aux cartes, écrire, etc…..(…)
    Je suis moi-même un type oisif, vous savez..(…)…C’est parce que j’ai cafouillé toute ma vie, joyeusement, et j’ai la conscience tranquille. Je suis un cafouilleur absolu.

    Extrait d’Underwood mémories chez Denoël

    🙂

  2. Tu vois Lolâ en guise de lectures studieuses, j’ai peint – beaucoup – et un peu écrit. Et regretté amèrement de n pas avoir emporté un seul Manchette avec moi…

  3. C’est chouette d’avoir peint et en plus de le partager ensuite. Merci.
    je reviendrais lire « les deux fronts » qui me semble prometteur.
    Beaucoup de talents, madame !
    🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s