La précarisation de l’existence

Les Français sont le peuple européen dont les citoyens ont le plus peur de basculer dans le déclassement, la pauvreté, la précarité ou l’exclusion.

Alain Erhenberg, La société du malaise.

Publicités

2 réflexions sur “La précarisation de l’existence

  1. Moukmouk, oui ; et nous ne sommes pas au bout de ces peurs. La voyage d’une MLP à Lampedusa laisse présager le pire… je préfère relire Le tour de la bouée ou le voleur de gouter d’Andrea Camille qui parle très bien du commerce des clandestins et du trafic d’être humains sur l’ile de lampedusa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s