Un délicieux ressourcement

J’avais relu le manuscrit et j’ai eu autant de plaisir à lire la version finale de ce beau livre qui réussit à combiner agréablement plusieurs ingrédients. Ce n’est ni un livre 100% français, ni 100% québecois, mais quand même un peu les deux. Bourré d’anecdotes, de témoignages, d’extraits de séances, ce livre nous dévoile, avec un humour et une saveur bien agréables, la quintessence de la longue pratique des auteurs dans l’animation de groupes de co-développement. Et comme dans une vraie séance de ce travail, les auteurs donnent la parole à des acteurs très différents :  beaucoup de participants, mais aussi des praticiens, responsables formation, philosophes ou animateurs, pour que chacun exprime, avec sa singularité, la diversité et la valeur de cette approche pédagogique pour lui. Au total une une dizaine de témoins prennent la parole dans des encadrés « à part ». Et en bonus un chapitre d’Adrien sur le développement comme outil de changement organisationnel, voire d’intervention en organisation.

Très complémentaire au livre fondateur d’Adrien Payette & Claude Champagne, plus ancien et (un peu) plus théorique, celui-ci est éminemment pratique et pragmatique. Il nous invite à aller explorer en toute liberté les rives fécondes du travail réalisé au sein des groupes de co-développement professionnel. Travail collectif puissant qui permet à des groupes de professionnels, des groupes de pairs , bien intentionnés de développer leurs compétences professionnelles et relationnelles.

C’est imprégné de tout un tas de courant de pensées :  learning action,  socio-constructivisme, approche systémique, analyse réflexive, entreprise apprenante…

A lire et relire sans modération. D’abord parce que cela fait du bien de lire des histoires de personnes qui se remettent en mouvement. Parce que cela fait du bien de parler d’autre chose que de résistance au changement. Parce que cela montre que chacun est riche d’un trésor de ressources personnelles !

Et après ou avoir lu, l’important c’est de goûter parce que la meilleure manière de comprendre cette belle dynamique issue de la diversité des participants c’est encore de l’expérimenter.

Je sors de chaque séance, heureuse et émerveillée d’appartenir à la famille des êtres humains, si fragiles et si forts en même temps.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s