Le feu de la vie

« Nous ne connaissons pas la réponse à ces grandes questions de savoir qui nous sommes et de quoi nous sommes capables […] jusqu’au moment où elles se posent vraiment. Alors, et seulement alors, nous savons si nous sommes à même d’y répondre ou non.  »

Salman Rushdie, Luka et le feu de la vie, 2010.

A la croisée entre conte initiatique, conte philosophique, jeu vidéo, rêverie enfantine, fantaisie, poésie… ce roman de Salman Rushdie est un moment rafraichissant, drôle, inspirant pour, entre autres,  renouer avec ses élans enfantins.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s