Insolite

L’agapé est amour qui n’attend rien et repas fraternel. Comme la peinture qui surgit des anfractuosités de soi, cadeau de la vie à l’artiste, et invitation à savourer le monde.
Mon travail de peintre ressemble à celui du cuisinier qui s’inscrit dans un cycle : du marché où il choisit ses produits à l’assiette blanche sur laquelle il installe son œuvre éphémère. Sélection de matières, de couleurs, de texture, d’outils, de papier pour construire un équilibre fragile qui peut basculer à tout instant. Peinture et gastronomie naissent des gestes du dedans vers le dehors, et reviennent au corps. C’est pour cela que les œuvres se goûtent avec les yeux et se dégustent dans le creuset invisible du corps où elles s’assimilent.
Cette expérience intime pourtant se partage aussi dans la présence, les gestes, les sensations ou les mots. Les saveurs en sont avivées, rehaussées. Et dans un lieu aussi insolite que l’Agapè bis, cela peut devenir un singulier voyage des sens.

Excellente fin d’année à tous.

75 avenue Niel, 75017 Paris

Publicités

4 réflexions sur “Insolite

  1. Tifenn, le festin de Tanakia, oui, oui cela me plait bien. je vais m’acheter mon billet de loterie rituel annuel demain 😉

    Laure, et puis je te ferai gouter les bananes caramélisées, ou la tarte aux citrons de Menton qui sent tellement bon que tu as juste envie d’en manger les effluves…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s