Matisse, paires et séries

Peu d’œuvres exposées et pourtant la démonstration est efficace et jouissive. Pouvoir d’un seul regard embrasser une étude et le chef d’œuvre. Voir concrètement le travail du peintre, dans l’espace, dans la gamme de couleurs. Voir comment il prend des risques pour aller plus loin dans son travail. Une magnifique leçon de peinture

Œuvres lentes et travaillées, œuvres spontanées et rapides. Elles ne s’opposent pas, elles témoignent d’un acte créatif différent. Dans un cas la recherche, l’exploration, la prise de risque pictural, s’aventurer dans l’inconnu, dans l’incertain, l’inespéré. Dans l’autre le travail peut jaillir après avoir fait son chemin dans l’inconscient, parce que tous les éléments sont assemblés et s’imposent à l’artiste. Pour autant qu’il stoppe le flux incessant de ses pensées, qu’il fasse silence (Denis Marquet), pour autant qu’il se mette à l’écoute de ce qu’il sent (Matisse).

Vidéo Matisse à Beaubourg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s