Les merveilles du téléphone

La rue Rambuteau ressemble à une rue du tiers monde : trottoirs défoncés, chaussée pleine de nids de poules, barrières de protection dessinant un labyrinthe subtil. On s’attend à voir surgir une vache famélique, une moto surchargée. Ne manquent que les odeurs et le bruit de cette vie foisonnante. Cela reste lisse et propret.

Au milieu de ce capharnaüm inhabituel, deux hommes assis et parfaitement concentrés. Ils me bougonnent un oui quand je leur demande si je peux prendre une photo tant leur travail est beau et minutieux. Aucune idée de quoi il s’agit. Ils font un diadème de perles rouges pour une fée invisible.

2014 rue Rambuteau

Un ami m’expliquera plus tard qu’ils relient fil à fil des câbles du téléphone…. Voilà par quoi passe notre voix !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s