Les installations d’Elsa Tomkowiak

Les vents chassent en vain les chagrins de l’azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu’une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d’après la pluie
Le verre n’est jamais si bleu qu’à sa brisure
Aragon, in Les yeux d’Elsa.

Les installations d’Elsa Tomkowiak sont une merveille, ici des bandes colorées de 8 m de long qui se déploient comme une charpente décalée dans l’espace de la chapelle.

Quelques bandes font écho aux tons doux et féminins des vitraux de la chapelle. Une répétition d’aplats de couleurs qui découpent l’espace et invitent le spectateur à la déambulation, pour devenir lui même acteur de cet incroyable kaléidoscope fragile et ephémère, pour dialoguer avec ces ébauches de forme et chercher dans l’espace les points où l’oeil tantôt chavire, tant s’exstasie de ce qu’il peut embrasser.

Photo de Elsa Tomkowiak à La Chapelle du Genêteil à Chateau Gontier

Pour en voir plus sur son travail à Château Gontier ou son installation à Soteville les Rouen ou découvrir tout son travail en images

Publicités